Suspicion de violences intrafamiliales?

QUELLES ACTIONS REALISER?

  1. Constater
  • Emmener l’enfant chez le médecin ou à l’hôpital pour faire constater les violences subies.
  • Emmener l’enfant chez le psychologue ou pédopsychiatre pour que sa parole soit entendue.

2. Se renseigner

Si les suspicions sont bien réelles : saisir un service social de secteur soit le Pôle médico-social du département ou la PMI (puéricultrice).

CONTACTER UN AVOCAT ET UNE ASSOCIATION DE SOUTIEN.

3. Porter plainte

Une plainte seule ne met pas l’enfant en sécurité rapidement !

4. Les erreurs à ne pas commettre

Si vous êtes en garde partagée ou non sur décision du JAF (Juge des Affaires Familiales), il faut bien respecter les décisions prises par la justice.